Le Soldat du mois

Cette saison, on fait dans le solide.

Tu pourrais presque aller chez décathlon dégoter le it-pantalon de la saison à vrai dire (ou dans un surplus militaire…).

Tendance army oblige, dans la rue fleurissent des petits soldats sexy ou pas, portant du woodland de-ci, de là.

Pour ceux qui n’ont pas été touché par la militriamania ça ressemble à ça :

Personnellement, étant embrigadée faisant partie d’une équipe de paintball milsim, j’en ai à revendre. Mais jamais le woodland n’avait foulé mes ongles. Jamais, Jamais.

Il y a un début à tout.C’est donc avec une armée de vernis, de la patience, et des dieux plutôt clément que je suis arrivé à soldatiser mes menottes (enfin mes mains, pas celle en fourrure, bien que ça ferait un DIY inédit).

Il me manquait une nuance cela dit.

Les appelés :

*Ma super base que j’aime de tout mon être : La Calcium Nail Builder de ARTDECO

*Mon brave OPI: Thanks A Windmillion de la collection Hollande

*Son pote de chez Catrice: Papagena (une édition limitée mais dans la collection permanente il y a certainement son équivalent)

*Un autre OPI version nain: A-Taupe the Space Needle de la collection Touring America

*Un vernis noir de chez Essence (qui sert initialement en combo pour faire des tampons, mais à mon sens inutilisable)(je t’attends, ô toi qui sera d’une seule mains ou de deux me montrer le chemin).

*Un toap Coat de chez Essence aussi : Quick Dry (avec moi, il vaut mieux que ça soit rapide, je me maudis 10 fois par manucure )

B.O. du moment : Katy Perry-Part of Me

Publicités

Go Blonder, Go Reder

Par une froide journée d’été belge, je me promène le coeur battant dans un Kruidvat. (Le paradis Baby !)

Je me pose la question que tout fille mèchée (peut-être éméchée aussi..) à qui on a un jour dit   » le soleil fera le reste » et qui vit  dans le cercle polaire (ou en dessus de Paris): « Mais si le soleil ne venait pas? Si je restais sous une masse grisâtre ? Et si…oh qu’est ce que c’est que ça? »

ça, c’était le « Go Blonder » de M. Frieda. John et moi c’est une grande histoire d’amour, ne serait-ce parce que je considère que leur sérum thermo-protecteur est juste le sérum qui protège de la chaleur ultime.

Le Blabla :

Sa formule polyvalente en instance de brevet enrichie d’agrumes et de camomille (le passage où tu crois que c’est presque naturel) agit sous l’effet des appareils chauffants pour éclaircir graduellement les cheveux, leur conférant une couleur plus blonde d’apparence naturelle. Avec un agent thermoprotecteur. Emploie une technologie en instance de brevet avec des polymères fixatifs et revitalisants qui stimulent la rétention de peroxyde d’hydrogène (le passage où tu comprends que ça ne l’est pas), permettant de contrôler l’éclaircissement.
Éclaircit visiblement après 3 à 5 utilisations. (le passage qui donne l’espoir)
Agit sous la chaleur du sèche-cheveux pour éclaircir graduellement la chevelure blonde.(Ok, j’ai ça chez moi)
Eclaircit progressivement pour un blond ensoleillé et naturel toute l’année.(Naturel..hum…HUM)

Les précautions d’emplois:

NE CONVIENT PAS AUX CHEVEUX BRUNS OU PLUS FONCÉS (ok, ça j’ai pas, ça va)

Mode d’emploi : Vaporisez abondamment le produit sur vos cheveux séchés à la serviette et coiffez à votre guise. Pour obtenir de meilleurs résultats, utilisez un fer plat ou un fer à friser après le sèche-cheveux. Plus vous apportez de chaleur, plus l’effet éclaircissant sera intense(Plus simple que de se faire un café avec une Senseo) .

ÉCLAIRCISSEMENT GLOBAL : Vaporisez les cheveux abondamment en vous assurant de recouvrir les sections en surface et les sections inférieures. Peignez et utilisez un sèche-cheveux.

MÈCHES : Vaporisez sur les mèches à traiter de la racine à la pointe. Peignez et utilisez un sèche-cheveux.

ÉCLAIRCIR VOS RACINES : Séparez les cheveux en sections d’un pouce et vaporisez les racines. Séchez au sèche-cheveux.

Sur la boîte, c’est sympa comme une soirée open bière.

Bon je suis à la base blonde cendrée et modifiée génétiquement avec des mèches blondes claires cendrées. « Perfect » me dis-je innocemment.

Sauf que non, pas perfect du tout.

Des forces supérieures m’ont punie pour mon impudence.

Concrètement je m’attendais à quoi ? :  A des racines moins visibles mais sans être aussi claire (un dégradé de blond ne m’aurait pas chafouiné). Atténuer pour mieux régner en somme. Et le côté déjà cuivré ….disparition. Il me semblait avoir des attentes réalisables. Mais…mais….

Au bout de trois applications, mes racines était cuivrées. Oui, j’étais rousse et le reste des longueurs non mèchées idem…Pour les mèches rien de plus si ce n’est mes pointes trucidées (enfin sèches, cramées). Je n’ai rien contre un beau roux mais là …c’est comme si votre petite soeur qui est au collège avait décidé de se décolorer les sourcils au peroxyde d’hydrogène. Ce qui fait que pour un résultat honnête au niveau couleur, j’aurais peut-être due pousser à 10 applications mais je n’avais pas envie de ressembler à un balai fait de pailles. Ma conscience me l’interdisait.

Je ne vous conseille pas donc de jouer à l’apprentie chimiste avec un produit qui contient de l’eau oxygénée quelque soit la marque sauf si vous rêvez de cuivrer vos masses capillaires et de l’assécher dans la pure tradition des massacres chevelesques  (on a tous des rêves différents cela dit ), dans ce cas foncez !

Comme je suis dans ma phase: « je laisse pousser, Toad est mon jumeau, mais je resterais forte » , j’avais le coeur brisé  à la simple idée de couper 1mm de pointes (tu la connais toi aussi cette peur du coupage-de-pointe-seulement ?).J’ai donc misé sur des produits Kerastase qui coûtent peut-être le PIB d’un pays du tiers-monde mais qui te sauvent la vie comme personne et attendu de refaire des mèches par dessus.

Je ne le conseille donc absolument pas. Soyez patients. Soyez fort.

B.O. du moment : Jessie J – Domino